Éditorial de Mgr Laurent Percerou

(Photo : Procession au Calvaire de Pontchâteau)

Le 1er novembre dernier, en la solennité de la fête de tous les saints, je vous ai offert ma première Lettre pastorale, intitulée Dans la joie que donne l’Esprit. Celle-ci voulait vous présenter mon « premier regard » sur notre diocèse (pages 8 à 16), les conversions person­nelles et communautaires dans lesquelles nous engager pour relever les défis missionnaires qui se présentent à nous (pages 18 à 36) et, enfin, vous proposer les chantiers qu’il nous faut ou­vrir pour que notre Église diocésaine, dans ses diverses réalités, demeure en état de mission (pages 38 à 54).

Durant deux mois, vous avez pu découvrir cette lettre, l’approfondir seul ou en petits groupes, dans le cadre paroissial, celui d’un mouvement, d’une communauté religieuse ou d’un établis­sement scolaire… En ce début janvier, après le temps de la découverte et de l’approfondisse­ment, commence le temps de la mise en oeuvre. Nous nous engageons tous ensemble dans cette « rue des chantiers » dont la plaque orne la page 56 de la Lettre pastorale !

8 groupes de travail ont été constitués, ils vous ont été présentés dans Église en Loire-Atlan­tique de novembre dernier (no 130). Ils auront à traiter bien des points évoqués dans la Lettre pastorale :

La nécessaire solidarité entre les diverses réa­lités pastorales, tout particulièrement entre les paroisses (§ 13, 102) ;
La prise en compte, dans l’animation pastorale d’un territoire paroissial, de toutes les réalités ecclésiales : mouvements, enseignement ca­tholique, communauté religieuse, sanctuaire, etc. (§ 87 à 90) ;
L’appel à l’engagement de tous pour déployer la synodalité. Celle-ci doit pouvoir s’expri­mer dans une fraternité et une collaboration renouvelées entre les diverses vocations pour le service des communautés, la mise en oeuvre de conseils ou d’assemblées au niveau parois­sial et diocésain afin de se mettre à l’écoute de l’Esprit Saint qui s’exprime en chacun (§ 14, 45, 93 à 99) ;
Une réflexion sur la vie et le ministère des prêtres dans les conditions nouvelles de la mission et alors que leur nombre diminue (§ 109) ;
Un meilleur accompagnement des ministres ordonnés et des Laïcs En Mission Ecclésiale qui sont engagés généreusement pour le service des communautés (§ 108 et 109) ;
Une évaluation de la mission et de l’orga­nisation des services diocésains afin qu’ils travaillent davantage en transversalité, ac­cueillent les initiatives missionnaires nouvelles et répondent toujours mieux aux exigences actuelles de l’évangélisation (§ 122 et 123).
Ces groupes de travail me communiqueront leurs propositions au terme de cette année pas­torale et j’espère pouvoir proposer des orienta­tions dans le courant du premier trimestre de l’année 2023-2024.

Durant cette même année 2023, d’autres points évoqués dans la Lettre pastorale seront mis en œuvre avec les services diocésains concernés :

Le comité d’éthique afin de nous aider à pro­mouvoir une culture de la vie (§ 11) ;
Une structure diocésaine chargée de coor­donner les nombreuses initiatives qui se sont créées dans la dynamique de l’encyclique Lau­dato Si’ et d’aider le diocèse à relever le défi urgent de l’écologie intégrale (§ 59 et 60) ;
À l’invitation du pape François dans sa Lettre apostolique desiderio desideravi, une forma­tion liturgique à destination de tous afin que « l’Église puisse élever, dans la variété de tant de langues, une seule et même prière capable d’exprimer son unité » 1 (§ 67 à 74).
Mais, au-delà de ces 8 groupes de travail et de ces 3 projets portés par nos services diocésains, je réitère mon appel lancé dans la conclusion de la Lettre pastorale : « Chers diocésains, je sou­haite qu’après en avoir pris connaissance, vous puissiez vous donner un cap missionnaire pour les années à venir. » Je pense ici tout particuliè­rement aux acteurs de la vie de nos paroisses, de la pastorale des jeunes et de l’enseignement catholique (§ 15 à 19 et 113 à 121), ainsi qu’à tous ceux engagés dans l’accompagnement des couples et des familles (§ 20 à 22).

En cette année 2023, bien des événements dio­césains nous rassembleront (messe chrismale, ordinations…) mais permettez-moi d’en privi­légier un : le pèlerinage pour les vocations du 1er mai au Calvaire de Pontchâteau qui réunira tous les diocèses de la Province de Rennes. Il conclura l’Année de l’Appel. Puissions-nous être nombreux de tous les horizons de notre diocèse pour demander avec persévérance au Seigneur : « Notre Père, à la suite de ton Fils Jésus-Christ, tu donnes l’Esprit Saint au jour de notre baptême et de notre confirmation (…) Fais de nous des té­moins joyeux de l’Évangile, afin que se lèvent les serviteurs dont ton Église a besoin. » 
Qu’en cette année nouvelle, l’Esprit Saint nous donne la joie ! Qu’elle soit la source d’un élan renouvelé pour la mission…

Mgr Laurent PERCEROU
Évêque de Nantes
paru dans ELA n° 132 – janvier 2023